skip to Main Content

Publications

Viafontis Bordeaux : Nous valorisons le potentiel d’investissement

LETTRE FINANCIÈRE / 4 octobre 2018

Lettre financière N°9 octobre 2018

Edito

Les premières grosses échéances concernant les événements sensibles pour les marchés boursiers commencent à tomber. En effet, l’annonce du budget de l’Italie pour 2019 a été dévoilé et les populistes au pouvoir prévoient de fortes dépenses publiques supplémentaires ce qui a eu pour conséquence immédiate une flambée du taux de la dette long terme, le 10 ans italien avoisinant les 3.40%, à seulement 100 points de base du 10 ans grec! Il est très probable que les intervenants du marché vont être surpris par la montée de l’inflation qui aura pour première conséquence de faire monter les taux longs : le 10 ans US vient de franchir la zone pivot des 3.10%, une accélération haussière est à prévoir en direction des 4%. Historiquement, hausse des taux longs obligataires rime avec baisse des indices actions… la prudence est de mise. A remarquer que lors de la crise de 2008, le pétrole était en forte hausse accompagné d’une montée des taux longs… nous sommes en train de vivre la même situation, il est donc avisé d’anticiper la possibilité d’aboutir aux mêmes conséquences, à savoir une chute des marchés boursiers.

Analyse mensuelle

Actions
Les indices actions internationaux ont progressé sur le mois malgré de nombreux événements et signaux négatifs (production et commandes industrielles en baisse en Allemagne, PMI manufacturiers européens sur des plus bas depuis 2 ans). Le fait marquent à mon sens est la volonté de Donald Trump de mettre en place une loi antitrust sur les mastodontes technologiques américains; si démantèlement de sociétés il devait y avoir, nous aurions droit à une forte chute des indices actions.

Devises
Le dollar index, comme anticipé, consolide autour des 95: le flux de capitaux en direction des Etats-Unis (chute des devises émergentes, troubles politiques en Europe) touche peut être à sa fin.
tensions sociales

Géopolitique
La guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis ne désemplie pas. Par ailleurs, budget italien révélé avec un déficit de 2,40% annoncé (chute du marché actions italien).

Taux
Les taux longs se sont nettement tendus en Italie (le 10ans à 3,15%) et aux Etats-Unis (le 10ans proche de la zone pivot des 3,10%) suite au discours encourageant de Jerome Powell. A noter l’annonce de la Banque Centrale turque de monter son taux directeur à 24% pour faire face à la chute de la lire turque.

Matières premières
Le pétrole croît à nouveau suite aux tensions géopolitiques. De l’autre côté, l’or subi toujours la bonne tenue du dollar US. A remarquer que les fusions/acquisitions débutent dans ce secteur (Barrick Gold et Randgold Resources) et que prédateur et proie progressent en Bourse, signe que l’or est sous-valorisé.

Les placements ETF

Pas de changement sur notre allocation d’investissement sur ETF sur le mois de septembre, hormis un renforcement dde l’ETF MSCI ACWI Gold avec les liquidités restantes. Ainsi le portefeuille est investi à 100% mais garde un caractère défensif et décorrélé des grands indices actions. Nous privilégions toujours l’investissement dans les ETF liés aux matières premières que ce soit au niveau géographique (Canada et Russie), au niveau sectoriel (or) ou au niveau global (matières premières hors énergie). Enfin, il est intéressant de constater une rotation sectorielle qui se met en place, essentiellement au profit des valeurs de la santé.

Les placements OPC

Renforcement de notre OPC aurifère avec une allocation qui se résume à seulement quatre fonds, les autres thématiques nous semblant survalorisées ou à risque trop élevé. Nous sommes convaincu que cette stratégie va porter ses fruits dans un horizon de temps assez court, les niveaux des indices US étant historiquement haut et l’once d’or étant nettement sous-valorisée au regard des incertitudes qui planent sur les économise mondiales.
.

Les placements titres vifs

Sur le mois nous avons pu réaliser un aller/retour intéressant sur le titre VALEO qui subi une forte volatilité comme l’ensemble du secteur automobile. Par ailleurs, une partie de nos positions de couverture a été stoppée (Lyxor Short S&P500) mais nous retournerons certainement sur le dossier au vu du contexte incertain actuel. Enfin, YAMANA GOLD a été vendu et remplacé par une autre valeur du même secteur, MAG SILVER; les valeurs aurifères étant toujours notre investissement de prédilection.
.

commodo elementum nunc mattis diam at libero. ut facilisis Back To Top