skip to Main Content

Publications

Viafontis Bordeaux : Nous valorisons le potentiel d’investissement

LETTRE FINANCIÈRE / 8 janvier 2019

Lettre financière N°12 janvier 2019

Edito

Après le pire mois de décembre sur les marchés boursiers nord-américains depuis 1929, les indices actions internationaux arrivent sur des niveaux de support déterminant à l’image du CAC40 qui a testé les 4600 points. A présent une consolidation devrait avoir lieu, d’où la pertinence de commencer à ajouter un peu d’allocation risquée au sein des portefeuilles sans perdre de vue les nombreuses incertitudes qui pèsent sur les marchés financiers. Ainsi, l’investissement dans des OPC ayant pour thématique les petites capitalisations boursières semble opportun après la purge subie par les valeurs de ce compartiment.

Analyse mensuelle

Actions
Accentuation de la baisse des indices actions internationaux avec une incertitude supplémentaire ajoutée sur la liste déjà bien remplie: le « shut-down » aux Etats-Unis perdure, Donald Trump exigeant que le financement du mur séparant le Mexique des Etats-Unis soit intégré dans le calcul du nouveau plafond de la dette US. En Europe, les chiffres PMI sont passés sous les 50, signe d’une contraction de l’activité.

Géopolitique
« Cessez-le-feu » provisoire dans la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis mais qui n’a pas convaincu les investisseurs; l’arrestation au Canada de la fille du fondateur de Huawei aura définitivement entériné les espoirs de réconciliation. Au Royaume-Uni, un hard Brexit est de plus en plus probable.

Taux
Les taux longs US rebaissent et s’approchent dangereusement des taux moyen terme, (aplatissement de la courbe des taux), ce qui historiquement préfigure d’une récession à venir. A noter la fin du programme de rachat d’actifs par la BCE (un acheteur de poids qui disparait).
.

Matières premières
Le pétrole poursuit sa chute, l’Arabie Saoudite ne semblant pas enclin à réduire sa production de barils quotidiens de pétrole. A l’opposé, l’or vient de clôturer un mois haussier, la relique barbare semblant à nouveau intéresser les investisseurs dans cette phase volatile.

Les placements ETF

Les indices actions ont atteint les objectifs de baisse fixés, à l’instar du CAC40 qui est venu tester les 4600 points. Ainsi, l’ensemble des ETF de couverture ont été vendus. Néanmoins, le portefeuille garde un caractère défensif surtout en ce qui concerne l’allocation sectorielle, avec comme première pondération du portefeuille l’ETF MSCI ACWI GOLD car nous anticipons toujours une remontée des cours de l’once d’or et par ricochet une hausse des valeurs aurifères durant cette période d’incertitudes.

Les placements OPC

Le portefeuille OPC a évolué par rapport au mois précédent, les indices actions ayant atteint nos objectifs de baisse. Ainsi, nous avons investi dans la thématique « Small Cap » car nous jugeons qu’un excès de baisse avait été enregistré: achat des OPC PARVEST EQUITY NORDIC SMALL CAP et ERASMUS SMALL CAP EURO. En effet, nous anticipons un rebond des indices actions qui profitera en premier lieu au valeurs de petites capitalisations boursières.

Les placements titres vifs

Belle tenue du portefeuille sur le mois, avec des prises de bénéfices sur des titres tels que BIC, KORIAN et NANOBIOTIX ainsi que des allers/retours sur les valeurs ALBIOMA et XILAM. Enfin, nous avons renforcé la pondération de la thématique aurifère en investissant dans AGNICO EAGLE cotée aux Etats-Unis. En effet, nous anticipons que l’once d’or va surperformer les autres classes d’actifs sur l’année 2019 au vu du contexte volatil actuel qui devrait perdurer.

dolor sed libero. leo. Phasellus id Back To Top