skip to Main Content

Publications

Viafontis Bordeaux : Nous valorisons le potentiel d’investissement

LETTRE FINANCIÈRE / 12 juillet 2019

Lettre financière N°18 juillet 2019

Edito

Actions
La forte baisse du mois de mai des indices actions internationaux a été quasiment entièrement effacée suite à des banques centrales qui semblent être de plus en plus accommodantes ainsi qu’un apaisement au niveau de la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis.

Devises
Le dollar index chute lourdement sur le mois suite à des chiffres macroéconomiques plaidant pour une baisse des taux à venir de la part de la Fed.

Géopolitique
Escalade des tensions au Proche-Orient suite à des attaques menées sur des « tankers » proche du détroit d’Ormuz (Iran).

Taux
Taux longs qui continuent leurs descentes avec l’OAT passant en territoire négatif pour la première fois de son histoire. Ainsi, cette classe d’actif met clairement en avant le risque de récession à venir dans les pays occidentaux et va à l’encontre du ressentiments des investisseurs « actions ».

Matières premières
L’or clôture le mois au-dessus des 1400$ l’once, une première depuis 5 ans, suite à la dépréciation régulière et continuelle des monnaies fiduciaires; et ce malgré des marchés actions en hausse significative.

Lettre financière

LES PLACEMENTS PERSONNELS

Pour faire fructifier son épargne, les trois facteurs les plus importants sont : 

  • La pertinence de l’allocation
  • Bénéficier des cadres fiscaux les plus avantageux
  • Le choix des contrats les mieux adaptés à vos objectifs et les compagnies les plus solides.

Pour faire un choix pertinent de placement il est fondamental de définir vos objectifs et de réaliser un profil de risque. Cela va permettre notamment de déterminer quelle volatilité maximale vous êtes prêt à accepter sur vos portefeuilles.

La volatilité est la propension d’un titre à s’écarter de son cours moyen au cours d’une période donnée.

Concernant les portefeuilles déclinés ci-dessous, les performances passées ne préjugent pas des performances futures

Assurance Vie OPC

Bien que le portefeuille ait un caractère beaucoup plus défensif que les marchés actions du fait d’une position vendeuse sur les valeurs US (Amundi ETF Short MSCI USA), de deux OPC tournés vers l’obligataire (Tikehau Credit Plus et Tikehau Income Cross Assets) et de deux OPC décorrélés des marchés actions (Global Gold & Precious et JPMorgan Global Macro Opportunities), la performance mensuelle est proche de celle des indices actions de référence. En effet, la sélection dans la thématique aurifère (qui reste la principale conviction) et la pondération affectée à cette dernière (43,75%) a permis d’engranger 6,50% de performance sur le mois.
Le poids du portefeuille Viafontis varie en fonction de votre profil de risque. Le Tableau ci-contre affiche la performance en fonction de la répartition Fond Euro / OPC.

PEA

Performance négative sur le mois du fait de prises de positions perdantes sur des petites capitalisations de la cote telles que EOS IMAGING, INNATE PHARMA ou encore POXEL. A noter le changement de nom d’INSIDE SECURE qui est devenu VERMATRIX.

LES PLACEMENTS ENTREPRISES

Poursuite de la hausse avec un rythme similaire à celui du mois de janvier. Néanmoins, autant la hausse du mois de janvier était compréhensible au vu des niveaux de valorisation atteints, autant celle du mois de février nous semble excessive et trop violente ; surtout au vu du contexte économique et géopolitique mondial qui n’a guère évolué. En effet, les intervenants de marché se contentent d’un probable accord entre Etats-Unis et Chine sans en connaître le fond ainsi que de commentaire plus « dovish » des banquiers centraux ; plus particulièrement de la Fed laissant entrevoir à nouveau un afflux de liquidités à venir. Ainsi, les portefeuilles, après avoir bénéficiés en grande partie de cette hausse de début d’année, vont être construits de sorte à préserver les gains annuels et de se protéger contre une éventuelle baisse des marchés actions (prise de bénéfices et mise en place de couverture sur indices actions).

Epargne salariale

Le portefeuille a progressé légèrement sur le mois comparé aux grands indices actions du fait d’une volonté d’être décorrélé de ces derniers (ERES BDL REMPART) et défensif (pondération importante d’ERES TIKEHAU DIVERSIFIE), au regard du niveau de valorisation des marchés boursiers jugé excessif.

Trésorerie d’entreprise : Comptes titres

L’essentiel de la performance du mois est à mettre au profit des valeurs aurifères (thématique « or ») avec le solde de la position sur AGNICO EAGLE et un gain de plus de 24% à la clé. A présent, seule NEWMONT MINING représente encore cette thématique qu’il sera nécessaire de renforcer lorsque des prises de bénéfices auront lieu sur l’once d’or. A noter que par manque d’opportunité d’investissement, le portefeuille n’est composé que de neuf lignes, signe que nous nous situons sur des niveaux de valorisation excessifs.

Trésorerie d’entreprise : Contrats de capitalisations

Sur les cinq fonds actions présents au sein du portefeuille, trois d’entre eux ont des performances de plus de 20% depuis le début de l’année (BGF World Gold, DWS Russia et FF-Global Technology Fund). Nous jugeons qu’il est temps de réduire l’exposition actions du portefeuille en soldant au courant du mois de juillet les thématiques sectorielles adossées à la technologie et aux nouvelles énergies. En effet, les niveaux de valorisation ainsi que la détérioration des contextes géopolitique et macroéconomique nous incitent à prendre des bénéfices.

Back To Top
porta. nec felis tempus lectus mattis dapibus vel, facilisis Donec commodo ipsum