skip to Main Content

Publications

Viafontis Bordeaux : Nous valorisons le potentiel d’investissement

LETTRE FINANCIÈRE / 7 octobre 2019

Lettre financière N°19 août 2019

Edito

Actions
Mois d’attente pour les indices actions internationaux du fait des décisions des banques centrales en fin de mois. Ces derniers ont intégré la quasi-totalité des publications microéconomiques du premier semestre et se trouvent à mon sens trop résilients.

Devises
Le dollar index affiche un plus haut depuis la mi-2017 suite au discours de la Fed moins « dovish » qu’attendu par les cambistes. La livre sterling a lourdement chuté suite à l’élection de Boris Johnson.

Géopolitique
Poursuite de l’escalade des tensions au Proche-Orient et plus précisément avec l’Iran autour du d’Ormuz. Reprise des pourparlers entre Chine et Etats-Unis mais mis à mal avec des tweets de Donald Trump.

Taux
Taux longs qui continuent leurs descentes avec le Bund à -0,40%, au même niveau que le taux de dépôt de la BCE… une aberration de plus sur les actifs obligataires.

Matières premières
Stabilisation du baril du pétrole autour des 60$ pour le WTI malgré une baisse des forages de puits aux Etats-Unis. A l’opposé, poursuite de la hausse pour l’once d’or mais qui devrait connaître une consolidation suite aux décisions des banques centrales avant de poursuivre sa tendance haussière de fond.

Lettre financière

LES PLACEMENTS PERSONNELS

Pour faire fructifier son épargne, les trois facteurs les plus importants sont : 

  • La pertinence de l’allocation
  • Bénéficier des cadres fiscaux les plus avantageux
  • Le choix des contrats les mieux adaptés à vos objectifs et les compagnies les plus solides.

Pour faire un choix pertinent de placement il est fondamental de définir vos objectifs et de réaliser un profil de risque. Cela va permettre notamment de déterminer quelle volatilité maximale vous êtes prêt à accepter sur vos portefeuilles.

La volatilité est la propension d’un titre à s’écarter de son cours moyen au cours d’une période donnée.

Concernant les portefeuilles déclinés ci-dessous, les performances passées ne préjugent pas des performances futures

Assurance Vie OPC

Forte hausse du portefeuille en termes de performance, essentiellement due à la progression de l’OPC Global Gold & Precious qui a également été notre pondération la plus élevée. Elle le reste mais à égale quote-part (31,25% du portefeuille) avec l’ETF Amundi Short USA puisque nous avons pris une partie de nos bénéfices sur la thématique aurifère et utilisé cette liquidité pour renforcer la protection contre une baisse des indices actions US qui nous semble de plus en plus proche.

PEA

Cinq opérations ont été soldées ce mois-ci mais avec une seule qui s’est concrétisée par un gain, VERMATRIX; néanmoins la performance était telle (plus de 42%) qu’elle a plus que compensé la perte cumulée subie par les quatre autres opérations. Ainsi, les valeurs FIGEAC AERO, XILAM, ILIAD et INNATE PHARMA sont venues compléter le portefeuille actuel.

LES PLACEMENTS ENTREPRISES

Poursuite de la hausse avec un rythme similaire à celui du mois de janvier. Néanmoins, autant la hausse du mois de janvier était compréhensible au vu des niveaux de valorisation atteints, autant celle du mois de février nous semble excessive et trop violente ; surtout au vu du contexte économique et géopolitique mondial qui n’a guère évolué. En effet, les intervenants de marché se contentent d’un probable accord entre Etats-Unis et Chine sans en connaître le fond ainsi que de commentaire plus « dovish » des banquiers centraux ; plus particulièrement de la Fed laissant entrevoir à nouveau un afflux de liquidités à venir. Ainsi, les portefeuilles, après avoir bénéficiés en grande partie de cette hausse de début d’année, vont être construits de sorte à préserver les gains annuels et de se protéger contre une éventuelle baisse des marchés actions (prise de bénéfices et mise en place de couverture sur indices actions).

Epargne salariale

Performance honorable du portefeuille sur le mois malgré une allocation prudente, TIKEHAU DIVERSIFIE étant la pondération la plus importante avec le risque le plus faible.

Trésorerie d’entreprise : Comptes titres

Aucune opération n’est à inscrire ce mois-ci, le portefeuille étant composé des mêmes valeurs qu’à la fin du mois précédent. Ainsi, les valeurs du portefeuille ont performé de 2,78% sur le mois pour atteindre une performance depuis le début d’année de 22,43%.

Trésorerie d’entreprise : Contrats de capitalisations

Les performances ayant atteint plus de 30% depuis le début de l’année sur les fonds BGF World Gold et DWS Russia nous avons décidé de respectivement prendre une partie des bénéfices  et solder la totalité de la ligne dans le buit de réduire l’exposition actions du portefeuille. En effet, les liquidités ont été ventilées de façon équitable sur les fonds d’arbitrage (JPM Global Macro Opp., LFIS Vision Premia et Carmignac L-S European Equities). Nous procéderions à la même stratégie pour le fonds FF-Global Technology Fund si jamais la performance annuelle dépassait les 30%.

Back To Top
ipsum felis justo commodo ut ipsum dolor amet, ut