skip to Main Content

Publications

Viafontis Bordeaux : Nous valorisons le potentiel d’investissement

LETTRE FINANCIÈRE / 21 novembre 2019

Lettre financière N°21 novembre 2019

Edito

Actions
Les indices actions internationaux ont connu un nouveau mois de hausse suite à une « pseudo » détente au niveau commerciale entre la Chine et les Etats-Unis, mais toujours sans accord à la clé. Au niveau microéconomique, les sociétés ayant publié sous les attentes des analystes ont été durement sanctionnées, signifiant que les valorisations atteignent des niveaux élevés.

Devises
Le dollar index a perdu deux figures sur le mois, les cambistes pariant que la Fed continuera dans son processus de baisse des taux directeurs.

Géopolitique
Tensions au Proche-Orient suite au départ de l’armée US de la frontière entre la Syrie et la Turquie; cette dernière ayant immédiatement menée des attaques contre les kurdes. Tensions sociales de plus en plus vives et à ne pas sous-estimer dans divers pays tels que Hong-Kong, le Chili, la Birmanie, l’Espagne, …

Taux
Taux longs se sont sensiblement tendus suite à un retour du « risk-on ».

Matières premières
Baril du pétrole insensible aux tensions accrues au Proche-Orient. Par ailleurs, l’once d’or, malgré le retour pour le risque, est parvenue à repasser au-dessus du seuil psychologique des 1500$.

Lettre financière

LES PLACEMENTS PERSONNELS

Pour faire fructifier son épargne, les trois facteurs les plus importants sont : 

  • La pertinence de l’allocation
  • Bénéficier des cadres fiscaux les plus avantageux
  • Le choix des contrats les mieux adaptés à vos objectifs et les compagnies les plus solides.

Pour faire un choix pertinent de placement il est fondamental de définir vos objectifs et de réaliser un profil de risque. Cela va permettre notamment de déterminer quelle volatilité maximale vous êtes prêt à accepter sur vos portefeuilles.

La volatilité est la propension d’un titre à s’écarter de son cours moyen au cours d’une période donnée.

Concernant les portefeuilles déclinés ci-dessous, les performances passées ne préjugent pas des performances futures

Assurance Vie OPC

Comme annoncé le mois précédent, nous avons renforcé l’OPC Global Gold & Precious lorsque le cours de l’once d’or est retourné sur les 1480$ ; en contrepartie, nous avons soldé une partie de nos lignes défensives Tikehau Credit Plus et Tikehau Income Cross Assets.

PEA

De nombreux mouvements ont été opérés ce mois-ci avec cinq sorties à la clé qui ont été remplacées par des valeurs du compartiment des petites et moyennes capitalisations boursières: Claranova, Guillemot et Nanobiotix. En sus, nous réalisé un investissement d’opportunité suite à la mauvaise publication trimestrielle de Nokia, acteur majeur de la 5G.

LES PLACEMENTS ENTREPRISES

Poursuite de la hausse avec un rythme similaire à celui du mois de janvier. Néanmoins, autant la hausse du mois de janvier était compréhensible au vu des niveaux de valorisation atteints, autant celle du mois de février nous semble excessive et trop violente ; surtout au vu du contexte économique et géopolitique mondial qui n’a guère évolué. En effet, les intervenants de marché se contentent d’un probable accord entre Etats-Unis et Chine sans en connaître le fond ainsi que de commentaire plus « dovish » des banquiers centraux ; plus particulièrement de la Fed laissant entrevoir à nouveau un afflux de liquidités à venir. Ainsi, les portefeuilles, après avoir bénéficiés en grande partie de cette hausse de début d’année, vont être construits de sorte à préserver les gains annuels et de se protéger contre une éventuelle baisse des marchés actions (prise de bénéfices et mise en place de couverture sur indices actions).

Epargne salariale

Poursuite de la bonne tenue du portefeuille, une nouvelle fois emmenée par la stratégie décorrélée des indices boursiers, ERES BDL REMPART.

Trésorerie d’entreprise : Comptes titres

Léger « turnover » du portefeuille avec deux sorties (TF1 et Nokia), remplacée par une valeur aurifère, Wheaton Precious Metals, et une valeur technologique de moyenne capitalisation boursière, Claranova.

Trésorerie d’entreprise : Contrats de capitalisations

Prise de bénéfices sur la stratégie thématique sectorielle avec la vente de la ligne BGF New Energy (gain de plus de 23%) au profit de l’OPC BGF World Gold dont nous avons doublé la quote-part, qui pèse pour 1/5 de l’allocation à présent.

Back To Top
massa lectus libero. Praesent ut suscipit ut id elit. risus diam elementum