skip to Main Content

Publications

Viafontis Bordeaux : Nous valorisons le potentiel d’investissement

Lettre financière N°39 Mai 2021

Edito

Actions
Nouvelle hausse des marchés actions qui approchent de nos objectifs extrêmes de hausse. Les résultats du premier trimestre 2021 qui vont être publiés risquent de servir de prétexte à des prises de bénéfices… l’adage « sell in may and go away » risque de prendre tout son sens cette année.

Devises
Le dollar index est revenu sur un point pivot à 90.5 tout comme l’euro face au dollar (1.2150). Il sera intéressant de suivre la tendance de ces prochaines semaines pour nous orienter sur la tendance de moyen terme.

Géopolitique
Les pays émergents, Brésil et Inde en tête, font face à une recrudescence de la Covid 19 avec un retard dans le processus de vaccination laissant la voie ouverte à de nouvelles mutations du virus.

Taux
Stabilisation avant un probable second mouvement de hausse des taux longs ; l’objectif des 2.40% pour le 10ans US pouvant être atteint. A noter que les taux longs européens sont revenus sur des plus hauts depuis 2019 : un objectif à 0.40% pour l’OAT et à 0.08% pour le Bund.

Matières premières
Le baril de pétrole WTI se stabilise une nouvelle fois ce mois-ci au-dessus des 60$. Concernant l’once d’or, le probable franchissement de la résistance des 1800$ devrait engendrer un fort mouvement de hausse avec de nouveaux plus hauts historiques à anticiper (objectif à 2250$ sur le moyen terme).

LES CONTRATS FRANCAIS

Pour faire fructifier son épargne, les trois facteurs les plus importants sont : 

  • La pertinence de l’allocation
  • Bénéficier des cadres fiscaux les plus avantageux
  • Le choix des contrats les mieux adaptés à vos objectifs et les compagnies les plus solides.

Pour faire un choix pertinent de placement il est fondamental de définir vos objectifs et de réaliser un profil de risque. Cela va permettre notamment de déterminer quelle volatilité maximale vous êtes prêt à accepter sur vos portefeuilles.

La volatilité est la propension d’un titre à s’écarter de son cours moyen au cours d’une période donnée.

Concernant les portefeuilles déclinés ci-dessous, les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Synthèse du mois

Le mois précédent se résume à la hausse conséquente des marchés actions qui font abstraction des mesures de reconfinement imposées par les États européens.

Seul l’espoir d’un retour à la normale est retenu par les intervenants de marché. Or, un retour à la normale est loin d’être certain dans les mois à venir.

Nos convictions

Actions: actif dans lequel il faut être investi mais avec sélection au vu de la rotation secteur actuelle sur les marchés actions (« value » versus « growth »).

Obligations: actif dans lequel il faut être au maximum désengagé au vu de la remontée brutale des taux et de la faible espérance de gain à attendre.

Matières premières: investissement incontournable et de fond de portefeuille avec une remontée inéluctable du cours de la majorité des matières premières du fait d’un effet de rareté. L’or a notre faveur car il ne s’agit pas seulement d’un actif « matière première », mais également un substitut aux monnaies fiduciaires, un actif refuge et également un actif contre l’inflation.

Nos choix pour le mois à venir

Nous allégeons notre pondération aux actions suite à la récente hausse de cet actif. Ainsi, l’OPC Pictet Timber a été vendu au profit d’un renforcement dans l’OPC décorrélé des marchés actions, JPMorgan Global Opportunités. Par ailleurs, nous conservons les autres positions en l’état du fait de la stabilisation des cours de l’or (la tendance haussière de fond devrait reprendre le dessus) et du faible potentiel de hausse à venir sur les marchés actions (environ encore 4% de hausse possible dans le meilleur des cas sur le moyen terme).

Nous privilégions toujours l’investissement dans des actifs décorrélés des actifs financiers de référence (actions, obligations, monétaire) avec même une volonté d’être totalement désinvesti des marchés du crédit et de la dette.

Les performances du portefeuille VIAFONTIS

Pour proposer une allocation adaptée, il est fondamental de définir vos objectifs et de réaliser un profil de risque. Cela va permettre notamment de déterminer quelle volatilité maximale vous êtes prêt à accepter sur vos portefeuilles. La volatilité est la propension d’un titre à s’écarter de son cours moyen au cours d’une période donnée.

Trois grands profils sont déterminés : Prudent, Equilibré et Dynamique.
Notre objectif consiste à offrir une volatilité qui ne dépasse celle qui correspond à votre profil. Pour cela, nous ajustons le pourcentage de fonds prudent/fonds Euro.

Les avantages du contrat Luxembougeois

Bien qu’il soit encore peu connu, ce contrat présente des avantages intéressants que nous allons vous présenter.

Tout d’abord, il s’agit d’un contrat plus sécurisant. En effet, il bénéficie d’une meilleure garantie des dépôts. Avec un Luxembourgeois l’intégralité des fonds sont garantis, contrairement à un contrant français, qui garantit au maximum 70 000 euros. Mais cela s’explique également par la non-application de la loi Sapin II. Sous certaines conditions, cette loi ne s’applique pas aux contrats Luxembourgeois. De ce fait, les disponibilités de l’épargnant ne seront pas remises en cause.

Le contrat Luxembourgeois est également  plus performant. La possibilité de bénéficier en moyenne  de 10 fois plus de fonds qu’un contrat français permet alors de choisir des fonds plus performants. Enfin, le fait de pouvoir créer un Fonds Interne Dédié (FID)  permet à son souscripteur d’avoir un fonds conforme à son profil et ses convictions, et donc d’accroitre sa performance.

Si vous avez des questions supplémentaires, n’hésitez pas à nous contacter. 

Back To Top ipsum Praesent dapibus accumsan nec consequat.