skip to Main Content

Publications

Viafontis Bordeaux : Nous valorisons le potentiel d’investissement

LETTRE FINANCIÈRE / 6 novembre 2018

Lettre financière N°8 septembre 2018

Edito

La prudence est de mise sur les marchés actions en cette période post-estivale où de nombreuses incertitudes sont présentes et dont la plupart ne sont pas prises en compte par les intervenants de marché et par conséquent ne sont pas intégrées dans les cours de bourse.
Tout d’abord la « guerre commerciale » menée par Donald Trump touche tous les pays et seul le Mexique a trouvé un accord avec les Etats-Unis pour le moment. Le principal risque est une riposte de la Chine qui va certainement appuyer là où ça fait mal, c’est-à-dire sur les mastodontes de l’Internet, les fameux GAFA. De ce fait il y a un risque réel de récession mondiale si jamais cette guerre venait à s’amplifier.
Ensuite, au niveau européen, des tensions géopolitiques sont présentes avec en premier lieu l’Italie qui va devoir dévoiler son budget pour l’année 2019 à la Commission Européenne. De l’autre  côté, Angela Merkel semble de plus en plus affaiblie et les statistiques économiques allemandes commencent depuis quelques semaines à marquer un fléchissement; pour preuve, les commandes à l’industrie ainsi que la production industrielle qui sont ressorties bien en-dessous des attentes.
En conclusion, il nous paraît judicieux d’être le plus liquide possible dans cette période et d’investir dans l’actif refuge par excellence, à savoir l’or, que ce soit directement ou indirectement.

Analyse mensuelle

Actions
Les indices actions internationaux n’ont pas évolué dans le même sens sur le mois; l’Europe subissant les tweets de Donald Trump ainsi que la politique italienne alors que les Etats-Unis affichent de nouveaux plus hauts historiques et font fi des nombreuses incertitudes qui planent de plus en plus

Devises
le dollar index après avoir tutoyé les 97 a clôturé le mois à 95. Ce comportement laisse entrevoir une accalmie au niveau de la tendance haussière de l’indice. Forte baisse des devises émergentes, Peso argentin, Livre turque, Rouble russe et Roupie indienne en tête qui pourraient amener à de futures tensions sociales

Géopolitique
Alors qu’un traité a été signé entre les Etats-Unis et le Mexique, il n’en a pas été de même avec le Canada. Par ailleurs, les tensions entre les Etats-Unis et la Chine et l’Europe se sont accrues.

Taux
Les taux longs se sont détendus sur les pays « core »; par contre le spread entre taux périphériques, plus particulièrement italiens, et les taux allemands s’est élargi. A noter l’aplatissement de plus en plus visible de la courbe des taux US (historiquement, signe de récession à venir), le taux à 2ans US se rapprochant du taux à 10ans US.

Matières premières
Le pétrole croît à nouveau suite aux tensions entre l’Iran et les Etats-Unis. De l’autre côté, l’or s’est stabilisé suite au ralentissement de la hausse du dollar face aux autres devises étrangères. Pour le moment, les incertitudes n’ont pas encore été favorables à la variation de l’once d’or, mais cela ne serait tarder selon moi.

Les placements ETF

Au mois de juillet, nous avons modifié à la marge notre allocation en vendant l’unique ETF investi sur des actifs obligataires (Lyxor ETF iBoxx$ Liquid EM Sovergn) et en utilisant la liquidité pour renforcer l’ETF MSCI ACWI Gold dans l’hypothèse où les tensions de « guerre commerciale » entre les Etats-Unis et la Chine s’amplifieraient. Ce dernier ETF a également été renforcé au mois d’août sur des niveaux opportuns, les valeurs aurifères n’ayant jamais été si peu cher par rapport aux autres secteurs composants le S&P500. Même stratégie sur l’ETF Telecom que nous jugeons dorénavant sur des niveaux d’investissement attrayants

Les placements OPC

Toujours dans une logique de prudence au vu du contexte incertain aux niveaux économique et géopolitique, nous avons profité de la hausse des marchés sur le mois de juillet pour prendre des bénéfices sur les OPC M&G Global Dividend et Fidelity Nordic Fund.
Une grande partie des liquidités a été utilisée au courant du mois d’août afin de renforcer les OPC réagissant positivement dans les marchés baissiers (Amundi ETF Short MSCI USA et Tocqueville Gold) tandis que le solde a été maintenu en liquidité jusqu’au courant du mois d’août, période où nous avons à nouveau renforcé les deux mêmes OPC tant les niveaux de valorisation nous semblent opportuns sur le moyen terme, quitte à rogner légèrement sur les performances de court terme.

Les placements titres vifs

Le portefeuille a significativement évolué au courant de la période estivale. En effet, 4 valeurs ont été soldées avec des performances négatives (SQLI, AKWEL, FIGEAC et LATECOERE), compensées par deux allers/retours gagnants exécutés sur le mois (AKKA TECHNOLOGIES et INSIDE SECURE). Les liquidités ont permis de renforcer la partie couverture du portefeuille (LYXOR DS DAX30), l’achat d’une valeur allemande leader européen dans son secteur (KION GROUP), l’achat d’une valeur offrant un dividende attrayant et nous paraissant sous-valorisée (METROPOLE TV) et  l’achat d’une valeur présente dans notre secteur de prédilection et qui est largement sous-valorisée à nos yeux (NEWMONT MINING).

ut Aliquam Praesent felis odio non ut Back To Top